[CLE16] Aimer: 8 conseils de basePrend 9 minutes de ta life à lire

Tu cherches l’âme-soeur, l’âme-frêre, l’âme-transgenre, l’âme-trav, l’âme-OS ? Tu es en couple et aimerais que ça soit forever ? No soucy ma poule : la marche à suivre ici.

1- LÂCHE L’AFFAIRE. Arrête de t’obséder sur « the one ». Si t’es seul, tu es déjà en manque de quelqu’un qui n’existe même pas encore dans ta sphère de connaissance. Arrête de chercher. Vis seul. Si t’es en couple, arrête de forcer l’autre à te considérer comme son essentiel . Décolle-toi un peu de sa pauvre tronche, crée-toi une vie en dehors du sacrosaint couple, et laisse l’autre avoir d’autres passions que toi, sans le juger ou en être jaloux. Le lâcher prise vaut aussi en amour. Surtout en amour, même.

2- RESOUDS TES PROBLÈMES. Si tout ton disque dur est rempli de merdes existentielles (familiales, pro, sexuelles, ske tu veux) tu ne pourras ni être disponible pour trouver la personne qui te correspond, ni pour faire marcher ton couple. Je te l’ai souvent répété, mais là t’as plus le choix : tu dois cracher ton venin, que ça te plaise ou non. Dis à cette patronne-connasse que c’est une connasse. Dis à ce pote-connard que c’est un connard. Dis à ces parents-connards que c’est des connards. Tant que t’as pas fait ça, ça sera eux tes compagnons psychologiques, et yaura pas de place pour quiconque d’autre. Je te dis pas de tout régler, puisque l’un des jobs d’un couple est de t’aider à résoudre lesdits problèmes, mais au moins sois-en conscient et sache que le fait de sortir avec quiconque va appuyer fatalement là où ça fait mal. Bah oui, tu rencontres untel et il te pose la fatidique question: « c’est quoi ton taf/ ils vivent où tes vieux/ avec ton ex ça se passe bien? »: crois-moi, si un dossier est encore saignant dans ton ptit coeur, tu n’en sortiras pas vivante si tu n’as pas au moins quelques éléments de réponse à donner au candidat de ta vie à deux. Paske si c’est un mec normal, il va continuer à te lanciner avec ces dossiers-là jusqu’à ske mort s’en suive. Et il aura raison.

Les pensées parasites, ça te nique un couple en moins de deux.

3- FAIS LE TAF. Tu te souviens de la ptite madame éveillée Byron Katie ? Son truc avec les 4 questions est tout à fait applicable à l’amour.

Question 1 : J’ai besoin d’amour, est-ce que c’est vrai ? (à priori, ouais, nan? C’est l’amour qui fait tourner le monde et puis pourquoi j’aurais pas le droit d’être adulée comme il se doit? Hein? HEIN?)

Question 2 : Est-ce que j’ai une preuve que c’est vrai ? (Genre, eske jvais crever si cette personne en particulier ne m’aime pas? Bah, chais pas, si chuis un nourrisson c’est probable, après en tant qu’adulte, bof)

Question 3 : Quelle est ma réaction quand je crois cette pensée ? (t’as vu que celle-là de question, elle pique. Forcément ça te fait te sentir en manque, pas serein, triste, seul, inadapté. Tiens tiens tiens, ça serait pas exactement la même émotion que t’aurais ressentie quand [insert : événement traumatique de ton enfance qui t’a foutu dans un bad total et qui te bouffe la tête depuis]? Une piste à creuser avec ton psy, de rien, c’est cadeau.

Question 4 : Qui je serais sans cette pensée ? (« Posay » semble ici la réponse la plus répandue)

4- AIME-TOI D’ABORD. La première personne que tu dois kiffer à mort, c’est toi. Après, tu vois qui a pris son ticket en second et tu peux le kiffer à mort aussi. Si tu kiffes ta meuf plus que toi-même, soit elle te crachera à la gueule soit elle deviendra dépendante de ta validation. Dans les deux cas, ça craint. De toutes façons, dans ta vie, sois honnête, t’as beau adorer ton gars, au fond ya de place pour personne d’autre que toi dans tous les cas, puisque t’es seul à vivre dans ton corps et dans ta tête. Tout le reste, d’après les grands maîtres genre Eric Baret, est juste de la folie sensorielle, une manifestation de l’ego. Tu crois aimer une personne physique, ce qui te maintient dans l’illusion que tu es toi-même une personne physique, et hop le tour est joué, t’es en bad car le cortège de peurs ontologiques « rah mais putain jvais crever?! Quand? Avant lui, après lui? Ça va faire mal? Et je me ferai bouffer par les vers?? » revient au galop.

Tomber amoureux est une forme de folie socialement acceptable

5- LAISSE LA PORTE OUVERTE. Un couple c’est pas un putain de sarcophage, et jusqu’à preuve du contraire, t’es pas un vampire. Au contraire, l’idée est d’évoluer ensemble dans ce monde de barjos. Je te dis pas de baiser tout ce qui bouge, mais faut arrêter deux secondes avec ce gros drame de la fameuse infidélité adultérine qui sonne la fin de tout. Cette madame t’explique tout ça très bien dans cette conférence TED: l’infidélité n’est qu’un test que ta meuf se fait à elle-même. L’amour est une forme de foi: pour qu’elle soit réelle, la foi doit être mise en question. Si tu ne doutes pas, c’est que tu n’aimes pas. Si tu laisses pas ta meuf douter, c’est que t’es accroché à quelque chose de totalement impermanent (son amour, voire carrément sa vie), et cela n’aura pour seul débouché que la souffrance. Fidélité à l’autre ou fidélité à soi-même? Dans cet article très complet, le choix est vite posé.

– J’ai besoin de savoir que tu vas pas te réveiller un matin et… ne plus ressentir la même chose.
– Je peux pas te donner ça. Personne ne le peut.

6- RESSENS. En principe, tu dis que quand tu trouves « chaussure à ton pied », cette personne va te rendre heureuse forever. Faux. Déjà, personne d’autre que toi peut te rendre heureux. Et puis, au lieu d’attendre de ce pauvre être humain qu’il t’apporte joie et plénitude au quotidien, pourquoi ne te concentrerais-tu pas sur ton ressenti quand il est avec toi? Je m’explique. Tu dis bien « je me sens bien avec elle », nan? Tu dis pas, « elle me fait me sentir bien ». Alors ouais je sais, c’est jouer avec les mots, mais attends. On en parlera plus dans le prochain article, mais les émotions, c’est la clé ultime. Si ta vision se concentre sur TON ressenti quand t’es en face d’un amant potentiel, tu vas pas te mettre à rationaliser et à trouver des excuses pour te foutre dans une relation avec cette personne, juste paske t’as genre « besoin » de pu être célibataire.

J’ai crée ma propre souffrance De par mes attachements

Alors évidemment, si t’as déjà eu à faire à un narcissique, tu penses que tu peux pas croire ton instinct. Mais là encore, c’est faux. Car tes émotions te donnent tous les signaux (qu’ils soient positifs ou négatifs) dont tu as réellement besoin. Bref, au lieu de vérifier mentalement ta checklist, écoute ton corps et comment tu te sens. Et fais selon. Et si ça fait longtemps que t’es avec madame/monsieur, essaie de te souvenir des sensations qui t’ont envahie les premiers jours. Ta réponse à « eske jdois rester avec ou quoi » est là, était là depuis le départ. Si tu t’souviens pu, pense juste très fort à cette personne, et analyse tes réactions. Si t’as le sphincter tout comprimé, c’est pas bon. Si tu pousses un grand soupir avec le sourire aux lèvres, it’s a GO.

7- ATTEND DEUX MINUTES. Ouais, la patience. En particulier quand, comme pour ¼ des couples, ya ce fameux moment où t’as l’impression de plus du tout être in love de ton mec. C’est ballot. Pourtant, c’est une étape cruciale de l’amour pérenne. Là aussi, ya un twist scénaristique assez commun qui te kéblo soudainement: ce qui t’a attiré en premier chez elle, devient petit à petit des défauts insupportables. Et là tu te dis « ah merde, en même temps jle savais hein, j’ai signé donc voilà, jme tape un beauf/ une relou/ un narcissique / une frigide, ya pu qu’à se barrer de là fissa ». NON. Assume ton blase un peu. Pourquoi? Pasque le seul intérêt de l’amour, c’est l’évolution. Et keski te fait le plus évoluer? Les embrouilles, ouais ma couille. Donc si tu sens la galère te prendre en levrette, rame un peu avant de quitter le navire. Pourquoi? Pasque si tu t’es acoquinée avec quelqu’un qui te pose des problèmes, c’est simplement que ton âme a besoin de ça pour évoluer. Ce qui veut peut-être dire que vous allez vous quitter dans les larmes et le sang, OK. Mais peut-être que non. Quand il sera vraiment temps de rompre, tu le sauras. T’auras tellement de crampes intestinales et des rides aux coins de la gueule que t’inquiète, tu sauras. Mais attends un peu, t’as sûrement un truc ou deux à apprendre, et si vous êtes faites pour être ensemble, d’une manière ou d’une autre vous finirez ensemble. Ne pars pas juste pask’il fait un peu trop de bruit en bouffant ses céréales le matin, c’est tout ske jdis. Evidemment, si elle se met à te coller des tartes, pars. De suite.

8- SOIS HONNÊTE. Ya pas à expliquer ce point-là. Sois honnête, dis tout, pasque sinon, tu prends l’autre en otage et tu vis une relation irréelle faite de cartes-à-jouer différentes. Si tu joues pas avec les mêmes cartes, tu finis en kamoulox (jvoulais mettre un extrait de Kaamelott où Perceval explique les règles d’un jeu incompréhensible mais putain Astier a tout verrouillé, pute à copyright tsé). Bref, ya pas de relation stable sans honnêteté, point. Même pas tu testes.

Bref, stay cool, and enjoy the trip. L’amour est comme la vie: fluctuant, impermanent, mystérieux, insécure. Ça sert à rien de t’accrocher tel un rat crevé. L’amour n’est pas une lutte, c’est une danse. Alors danse, bordel!

9- BONUS. Mate ces films, ça va te calmer:

  • Closer (avec Jude Law et Natalie Portman)
  • 500 Jours Ensemble (avec Zooey Deschanel, Joseph Gordon-Levitt)
  • Her (de Spike Jonze, avec Joaquin Phoenix et la voix en vo de Scarlett Johansson
  • La trilogie sur 30 putains d’années Before Sunrise/sunset/midnight avec Julie Delpy et Ethan Hawke

Désolé, ces films sont tous en mode hétéro, mais ça te donnera une idée un peu plus précise de ce qu’est l’Amour de manière générale.

10- BONUS 2: Si tout ça ne suffit pas, t’inquiète, il te restera toujours ton ordi et les merveilles qu’il peut t’apporter. Bisous.

Tu sors avec ton ordi?

10- BONUS 3: réservé aux anglophones paske j’ai la flemme de traduire. Mais j’ai mis des heures à retrouver ce vieux comics, alors fais un effort et essaie de le comprendre, steupl. ReBisous.

Facebook Comments
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*