[ART 5] 7 milliards de narcissiques

9 minutes

Mean-boss1

Tu connais l’expression « chacun voit midi à sa porte » ? Ce n’est pas qu’une expression. Techniquement toi-même tu sais, c’est vrai : où que tu soies dans le monde ma poule, si t’ouvres ta porte, t’auras le soleil jeté pile dans ta face. Dans ton cerveau, c’est pareil : tout évolue autour de toi, t’es ton propre centre de gravité. Non petit, ta vérité n’est pas, et ne sera jamais celle de ton voisin, même si tu le sodomisais avec de manière répétée. Bonne nouvelle ! Tu fais donc apparemment partie d’une planète sur laquelle sévissent environ 7 milliards de narcissiques primaires, qui n’en ont à foutre que de leur propre petite survie, gueule, comptes bancaires et besoins. Continuer la lecture [ART 5] 7 milliards de narcissiques

 

[ART 4] Karma, Bitch!

6 minutes

darwin

Déjà, si tu crois dur comme fer au déterminisme, tu peux arrêter de me lire et aller te pendre direct. Je suis bien d’accord sur la nouvelle mode « la religion c’est caca », mais faut que tu gardes un chiffre en tête : tu avais une chance sur 4 trillions d’exister. Alors OK, c’est chaud, on va tous crever, mais putain fillette : une chance sur 4 milliards de milliards. Continuer la lecture [ART 4] Karma, Bitch!

 

[Art. 3] Les cordons font tes bleus

9 minutes

liens de merde

Avant d’entamer ta décolonisation, un bref rappel : OK, je t’ai dit de déculpabiliser, tout ça, zen. C’est bien, mais faut pas le faire nawakement. Non petite. Déculpabiliser, c’est pas pareil que: 1- se justifier à tout va en mode Caliméro, en usant de logique moi-je-suis-gentil-c’est le-monde-qu’est-pourri; 2- minimiser son implication, en usant d’euphémismes à la Carpe Diem oublions-tout-vivons-l’instant-présent. T’es pas dans MIB ma poule, tu peux pas te faire flashouiller. Ouais je sais, c’est balot, car ça serait bien pratique. Quoi que. Continuer la lecture [Art. 3] Les cordons font tes bleus

 

[Art. 2] Pour qui(s) tu te prends?

11 minutes

bibisobel

Toi-même tu sais désormais : le cerveau t’oblige à convertir les choses dans ton langage, pour que les faits collent avec tes petites ou grosses névroses. Du coup, la question doit être posée (pas posay !) : pour quoi, ou pour qui(s) te prends-tu, petite merde ?

Continuer la lecture [Art. 2] Pour qui(s) tu te prends?

 

[Art.1] Cherche pas, t’as tort

9 minutes

28541_bigTon cerveau, c’est Hollywood. Un tas de scènes bien montées, avec dedans tout plein de mecs bien montés, ou de mariages et de pièces montées, selon ton envie. Ske tu vis ne constitue que 10% de l’intégralité d’un « événement ». Je te laisse calculer le reste. Et ça constitue quoi, le reste ? Eh bin, ske t’en fais…dans ta tête.  Continuer la lecture [Art.1] Cherche pas, t’as tort