[CLE 9] Zen en 10 leçons5 min read

6 minutes

zen leçonsOn va essayer de la faire courte, pour que tu puisses vite repartir dans ton emploi du temps de consumériste-travailleur-parent à mi temps- surbooké sa race.La chose la plus importante en zen, tu l’auras compris si tu me suis depuis le début, c’est que tu dois apprendre à niquer sa mère au blizzard  à l’égo. Et pour ce faire, quelques habitudes sont utiles pour décoller petit à petit.

1- Au lieu d’essayer de savoir ce que tu veux, essaye de déterminer ce que tu ne veux PAS. Ça te fera gagner du temps et t’évitera de remettre tes rêves en question tout le temps, juste pasque Clara, ta nouvelle meuf, est simplement le contraire de ce que tu peux admettre dans une relation, mais… elle a des tâches de rousseur, et ça, tu peux pas y résister. Pose des limites claires. Taches de rousseur, OK. Taches de rousseur MAIS grosse teupu qui fait de l’œil à ton meilleur pote, non.

2- Au lieu de savoir ce que tu veux, essaye de savoir ce dans quoi tu es BON (ou bonne, mais il s’agit pas forcément de sexe tarifé). Sache que malgré tes envies multiples, tu n’auras pas le temps de tout faire durant ton court passage dans ce film. Donc, comme dit Bradbury: « Fais ce que tu aimes, et aime ce que tu fais ». En gros, trouve les 2-3 trucs dans lesquels tu déchires tout, et investis-toi dedans. Mais à fond, hein, pas juste du bout des lèvres. Avant, on appelait ça la vocation, je t’en reparlerai bientôt dans une page spéciale.

3- Ne crois jamais une soi-disant prédiction qui ne te donne pas de pouvoir. Tu sais, les commentaires de tes (faux) amis sur leur certitude que ça va pas durer avec ta meuf pasqu’elle est dingo? Ou plus simplement cette petite voix qui émerge de ton cerveau lorsque le matin tu détectes un gros point noir dégueu sur ton menton et qui te répète en boucle « t’es moche, t’es dégueu, tu le feras jamais craquer, il va se barrer ». Dis-lui de suite de se taire à tout jamais. Facts or it didn’t happen.

4- Ne te pose pas d’objectif mais un processus: encore une fois, tout cela est lié au temps: te mettre une pression de ouf à vouloir impérativement avoir réussi à faire ci ou ça avant [Insert date, age, heure] va te créer non seulement un ulcère, mais une grosse déception, car je te spoile la fin du synopsis direct: il y a très peu de chances que tu y parviennes dans TES délais. Tu auras toujours une merde qui viendra te mettre de la merde des bâtons dans les roues, que tu le veuilles ou non. Donc, le mieux, c’est d’y aller par petites touches. Profite des cinq minutes de motivation qui s’offrent à toi chaque jour pour faire autre chose que survivre, et chaque jour, fais un petit truc qui se dirige vers ton Graal, mais sans penser forcément à ton Graal. Là, t’as une chance. une chance par jour, en fait.

5- Sois conscient de tes blessures mais assure-toi qu’elles sont réelles: ça rejoint un peu le point 3. Comme tu l’as vu précédemment, tes pensées se transforment en peptides et en ondes électriques; tout cela est donc bien réel. Pourtant, tes pensées n’existent pas, ce ne sont que des réalités virtuelles (paradoxe qui fait mal au crâne). Bref, laisse le passé là où il est, et le futur aussi. Et quand là-maintenant, tu souffres, pèse bien le pour et le contre afin de déterminer si t’es pas juste en train de faire une crisounette d’égo à la con. Pour ce faire, Mark Manson a la solution: fous-toi une claque de suite. Une grosse claque. Si ta situation actuelle est VRAIMENT si horrible que tu le penses, alors ça doit te sembler facile de faire ça. Ou alors t’es juste masochiste, et là, bon, je peux rien pour toi.

6- Ferme un peu ta gueule: pour résumer, si t’as pas réussi à te foutre une pire claque au point 5, pas la peine d’appeler la terre entière pour te plaindre. Passe simplement à autre chose et Enjoy the Silence. Si vraiment ça va pas, fais un truc plus productif: demande de l’aide. Demande un truc concret que quelqu’un peut faire pour te soulager (ça peut, là, être du sexe tarifé, je t’autorise). Mais grand dieu, arrête de râler quotidiennement, bordel.

7- Ne te compare pas aux autres: tout simplement, pasque tu n’es pas quelqu’un d’autre. Même si cette personne a ton age, vient du même milieu socio-culturel, te ressemble comme deux gouttes d’eau, c’est quand même quelqu’un d’autre, point barre. Même pas tu testes.

8- Mange et pisse doucement, même si tu es pressé. Cela vaut pour toutes les autres situations de la vie courante (sauf le quick shot, qui par définition, se doit de speeder un peu). Tu es maitre du temps alors que tu e sais même pas; dommage. Essaie et tu verras: c’est pas pasque tu prends 5 secondes de plus pour faire un geste que tu finiras en retard sur ton planning. C’est juste magique.

9- Regarde en l’air, en particulier les nuages, le soleil et la lune. Ne me demande pas pourquoi, juste fais-le. Tu veux être bab ou pas, bordel?

10- Casse tes habitudes de temps en temps: bah ouais, pasque casser ses habitudes tout le temps, ça devient… une habitude, tsé. Donc, qui va piano va sano, mais motive-toi de manière régulière à juste faire un truc différemment de comment tu le fais. Ça peut être aussi bête que de t’amuser à manger de l’autre main, à zapper exprès ta clope du matin, ou prendre une rue différente pour aller au taf. Le tout étant de varier au maximum la découverte et l’étonnement, sans t’obliger à en faire une base de ta personnalité non plus.

YOLO (c’est faux, mais on verra ça plus tard). Yolo ça fait swag alors je conclue comme ça, c’est mon blog putain, je conclue comme je veux. même mal! Voilà une habitude de cassée, moi qui écris absolument parfaitement tout le reste du temps. Si tu penses le contraire je t’invite à cliquer ici.

Petit bonus qui peut servir de jeu de l'oie les soirs de pluie
Petit bonus qui peut servir de jeu de l’oie les soirs de pluie
Facebook Comments
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*