[ART11] Oh mon Dieu.

11 minutes

vita contemplativa

Ahhh, les croyances. Tout un programme. Yen a qui pensent que quand on meurt, on meurt ; d’autres qu’on se réincarne à l’infini. Mais pourquoi chercher à faire compliqué quand on peut faire simple ? La solusse est là : au fond, toi-même tu sais. Continuer la lecture [ART11] Oh mon Dieu.

 

[ART 9] La Fin des Temps

11 minutes

 

images
Ton plus gros problème, je le devine : c’est de reconnaître que tu vas crever. Ou pire : c’est de capter que t’es vivant, et ce jusqu’à ce que tu crèves. Putain de paradoxe, hein ? Mais est-ce que tout ça est vraiment LE problème ? Le seul problème ici, je vais te dire : c’est que malgré tes heures passées à rien foutre, regardant niaisement le plafond, tu ne parviens toujours pas à faire une chose pourtant essentielle : tuer le temps. Continuer la lecture [ART 9] La Fin des Temps

 

[Art. 3] Les cordons font tes bleus

9 minutes

liens de merde

Avant d’entamer ta décolonisation, un bref rappel : OK, je t’ai dit de déculpabiliser, tout ça, zen. C’est bien, mais faut pas le faire nawakement. Non petite. Déculpabiliser, c’est pas pareil que: 1- se justifier à tout va en mode Caliméro, en usant de logique moi-je-suis-gentil-c’est le-monde-qu’est-pourri; 2- minimiser son implication, en usant d’euphémismes à la Carpe Diem oublions-tout-vivons-l’instant-présent. T’es pas dans MIB ma poule, tu peux pas te faire flashouiller. Ouais je sais, c’est balot, car ça serait bien pratique. Quoi que. Continuer la lecture [Art. 3] Les cordons font tes bleus