[TEST 4] Quel connard des Internets es-tu?Prend 5 minutes de ta life à lire

hater internet

Oui, tu as un compte, deux comptes, dix comptes, et je te parle pas de tes comptes en banques. Ton seul plaisir réside en la communication non directe avec tes congénères, et je t’en félicite: tu vis avec ton temps, c’est à dire virtuellement, en oubliant totalement que Papy Léopold est en train de crever sous la canicule. Quel est ton profil de meuf super connectée badass swagg twittos mes couilles? Découvre-le de suite, et n’oublie pas de partager ton résultat tout partout pour récolter un max de likes.

Question 1- Ta fréquence en ligne:

  1. Toutes les heures
  2. 1 fois par semaine
  3. 1 fois par mois

Question 2- Combien de temps tu squattes:

  1. 1h, le temps de répondre à tes petits cousins t’ayant souhaité ton annif
  2. Quelques secondes montre en main, voir si t’as pas un mail
  3. Un bon quart d’heure à zoner partout et à pas liker la vie d’autrui

Question 3- T’as eu une JDM (Journée de Merde):

  1. Tu mets direct ça en ligne « putain mais quelle JDM! »
  2. Tu mets un lien vers une zic bien badante, genre Car Crash de Eskimo Joe
  3. Tu rédiges une note spéciale dans ton blog pour insulter cette connasse t’ayant fait une queue de poisson

Question 4- Ton meilleur pote du lycée à eu un gosse:

  1. Tu lui mets mille coeurs en commentaire de la photo de son rejeton « trop choupinet!!!! »
  2. Tu ne mets rien, mais materas les tofs du gamin comme si c’était le tien durant les 16 prochaines années
  3. Tu lui postes un statut corrosif en mode plaidoyer contre l’enfantement

Question 5- Quelqu’un met une photo de toi peu flatteuse:

  1. Tu laisses ta photo où t’as un triple menton et commentes mort-de-rirement dessus
  2. Tu te détagues gentiment
  3. Tu signales ce blaireau aux modérateurs comme « compte suspect »

Question 6- Tu as enfin trouvé l’amuuuuuuuur:

  1. Au bout de ton second jour d’idylle, tu ne tiens plus, et postes une photo gros plan tout sourire « on va s’marier » de vous deux
  2. Tu changes ta photo de profil pour une image de mains enlacées
  3. Tu n’officialises rien sur les réseaux sociaux: et si ça casse dans trois jours? t’aurais l’air bien con

Question 7- Un parfait inconnu te rajoute ou te follow:

  1. Tu l’acceptes direct, ça t’en fera pile 3500 comme ça
  2. Tu vas voir qui c’est et lui envoie un laconique « on se connaît? »
  3. Tu le bloques et le signales en spam sans même consulter son profil

Question 8- Ta mère te rajoute ou te follow:

  1. Tu acceptes direct et commentes avec tout plein de coeurs et de MDR PTDR
  2. Tu fermes ton compte ou ne postes presque plus rien, du coup. Ca changera pas beaucoup de d’habitude
  3. Tu l’acceptes mais la case dans les profils limités: elle n’aura donc accès qu’à ta date de naissance sur ta page, et le fait que tu sois bien un homme/une femme. qu’elle se débrouille avec ça.

Question 9- Tu as combien d’amis / followers:

  1. Plus de 1000
  2. Environ 300
  3. Moins de 100

Question 10- Ton pote commente négativement un de tes écrits:

  1. Tu le pourris en live sur 27 commentaires, avec liens prouvant ta bonne foi et moults emoticons kawai
  2. Tu likes son truc et écrit 3 petits points en commentaire
  3. Tu enlèves le post, tu devrais d’ailleurs songer à bloquer l’accès à ton profil à tous ces gens mal intentionnés, visiblement pas fan absolus de toi

Résultats:

Majorité de 1: Le Needy / Attention Whore

Tu vis ta vie par procuration et au travers de pixels. tu penses pas qu’y a un petit souci? Qu’est-ce que ça peut te foutre que ta vieille tante de Quimper aie oublié ta fête? Pour le commun des mortels, la réponse est « rien », mais toi, tu vas en serrer la mâchoire pendant une semaine. Adepte inconditionnel du selfie mode « j’ai pas vu qu’on voyait grave mon décolleté », tu es touché par un trouble de la personnalité histrionnique. Oui dans histrionnique, ya « nique ». Tu vois le truc facilement sans que je t’explique par A + B. Résultat, tu cherches aussi des like IRL, comme la petite pute en manque d’affection que tu es. Attention, tu resteras probablement seul/e jusqu’à ta mort, car personne ne veut d’une petite pute en manque d’affection, sauf la SPA.

Majorité de 2: Le Stalker / VagueBooker

T’es le relou des Internets, en ce sens que tu te veux hyper mystérieux à foutre des posts genre « rira bien qui rira le dernier » sans expliquer à ton public de quoi il s’agit exactement. Les gens qui t’aiment à priori bien et lisent tes merdes, se retrouvent donc devant une équation à multiples composés, alors qu’ils étaient juste venus mater des vidéos de hérissons tapant l’amitié avec des lapins. Fous un peu la paix aux gens bien intentionnés et gardes ta merde pour toi, ou alors, dis-la clairement, qu’on puisse réagir, et ptète même, t’aider. Car oui, les réseaux sociaux sont de base faits pour ça. Attention, tu risques d’énerver tout le monde et le jour où t’auras un vrai problème, on ne te verra que comme une drama queen coincée du derche incapable d’exprimer ses émotions; ce que tu es déjà certainement IRL.

Majorité de 3: Le troll / Hater

Depuis que tu as eu cours de philo en terminale, tu te crois arrivé. Tu sais tout mieux que tout le monde, et les autres sont des cons. Oui, même tes 87 amis qui s’accrochent tant bien que mal à ton profil de pseudo suicidaire enragé. Le problème, c’est que tu as confondu esprit critique et esprit qui critique.On a bien compris que t’avais la haine, que quelque chose était pourri dans le royaume de France, voire du Monde. Bébé, t’inquiète, on a déjà BFM pour remplir le rôle de dépressant quotidien, pas la peine donc d’en rajouter. Foutre le nez des gens dans leur caca, c’est la mission de Furax Fakir, alors reste tranquille et retourne sur Youporn mater des compilations de bifles, on t’en voudra pas, NOUS.

Facebook Comments
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*